• images/stories/Slide/0.jpg
  • images/stories/Slide/21.jpg
  • images/stories/Slide/24.jpg
  • images/stories/Slide/8.jpg
  • images/stories/Slide/a.jpg
  • images/stories/Slide/b.jpg
  • images/stories/Slide/c.jpg
  • images/stories/Slide/d.jpg
  • images/stories/Slide/e.jpg
  • images/stories/Slide/f.jpg
  • images/stories/Slide/g.jpg

Il y a 20 ans le 24 novembre 1991, disparaissait, à l'âge de 45 ans, victime du SIDA, Freddie Mercury, chanteur de Queen, une des rock-stars les plus flamboyantes et extravagantes de sa génération. La mort de la diva rock survenait alors qu'il venait d'annoncer la nature du mal qui le tenait éloigné des scènes depuis le 6 août 1986, date du 658e et dernier concert de Queen, au festival de Knebworth en Grande-Bretagne.

Pour le vingtième anniversaire de la mort de Freddie Mercury, les Killer Queen, tribute band officiel de Queen en Italie, validé par les Queen, joueront au Théâtre Femina de Bordeaux le 25 novembre 2011.

Les Killer Queen

 

 

Le groupe est né à Florence en 1995 et est composé de 5 musiciens dont la seule passion commune a toujours été celle de jouer de la musique de Queen.

Depuis son début, le groupe a été caractérisé par la qualité et la force de ses concerts, ce qui leur a permis d’avoir beaucoup de fans ainsi que de devenir le tribute band officiel de Queen à peine une année après sa formation. Les Killer Queen ont pris part à plus de 500 concerts dans les meilleurs clubs et festivals d' Italie et d'Europe, tel qu'au “Fortezza da Basso” de Florence, où ils ont joué devant 10.000 personnes. Ils ont également joué dans toutes les plus grandes villes et places d'Italie (“Alcatraz” à Milan, “Saschall” à Florence, “Casa della Musica” à Naples et beaucoup d'autres..). L'année 2006 a été celle de la mise en place d'un nouveau projet consistant à jouer du Queen de manière acoustique ; ce projet a été présenté dans les plus importants théâtres italiens, comme par exemple le “Blue Note” à Milan.

Après plus de 15 ans de concerts et de succès de plus en plus remarquables, le 10 mars 2011 les Killer Queen ont été le premier groupe au monde à jouer entièrement le dernier album de Queen (“Innuendo”) au théâtre “Saschall” de Florence avec une orchestre symphonique; cette performance a été tellement positive que le succès a consacré les Killer Queen comme un des meilleurs cover band du groupe anglais.

Le dimanche 15 mai 2011, a commencée la première tournée française des Killer Queen, à Savigny sur Orge.

Le groupe italien, après la soirée triomphale avec orchestre symphonique du 10 Mars dernier au 'Saschall' à Florence , sera chargé, pendant les deux années à suivre, d’un certain nombre de concerts qui auront lieux dans toutes les grandes villes de France.

Par conséquent, les théâtres et les arènes francaises seront eux aussi inondés par la musique éternelle de Queen, 40 ans après la naissance du groupe anglais et 20 après le décès du leader Freddie Mercury -plus vivant que jamais-, comme d’habitude avec une énergie sans faille et avec la vitalité du groupe italien, actif depuis 1995 et ayant une expérience de plus de 500 concerts en Italie et à l’étranger. Les dates confirmées sont déjà nombreuses, mais l’on confie que plusieurs dates additionnelles seront programmées.

Le théâtre FEMINA : à Bordeaux depuis 1921

Créé en 1921, sa première vocation fut celle d'un théâtre et d'une salle de salle de spectacle. Il a reçu à ce double titre, les plus grandes célébrités de l'époque.

Avec la montée cinématographique des années 30-40, il est rapidement devenu une des plus grande salle de cinéma de Bordeaux.

Fait particulier pour cette salle : alors que dans les années 75 ses congénères se morcellent en complexes cinématographique, le FEMINA reste identique à lui-même.

À cette même époque, de nouveaux aménagements mettent au gôut du jour sa façade et son hall d'accueil. La salle de 1200 places peinte dans les tons crème et or, scandée de pilastres à chapiteaux dorés encadrant de grands panneaux à fond vert, est rénovée scrupuleusement dans le respect de l'oeuvre de J. ARTUS. Les fauteuils sont restaurés et habillés d'un nouveau velours rouge.

Au plafond, G. LAREE avait représenté sur la coupole l'apothéose de Pierrot, de la danse et de la musique moderne sur un fond où s'estompe le théâtre FEMINA lui-même. TUFFET avait réalisé les sculptures.

Avec son mélange de styles dosant adroitement le LOUIS XVI et les réminiscences de l'Art Nouveau, le FEMINA reste encore l'un des derniers exemples fastueux de décor éclectique.

Temple du Cinéma pendant plus d'un demi-siècle, l'année 1977 voit la concrétisation d'un accord avec la Mairie de Bordeaux. Grâce à cette union, l'extension de la scène, des loges et de la fosse d'orchestre devint possible et permit à cette élégante et confortable salle de revenir à ses premières amours.

Le Théâtre, l'Opérette, la Comédie, la Danse, la Musique et la Variété bénéficient avec le théâtre FEMINA fort bien situé au coeur de la ville, d'un lieu d'expression convivial et chaleureux où se confonde harmonieusement l'âme de la salle et la magie du spectacle pour la plus grande satisfaction du public.

 

L'interview à Raffaele Lombardi, chanteur des Killer Queen.

J'ai parlé avec Raffaele Lombardi, le chanteur soliste des Killer Queen, ainsi qu'un des plus grands fans italiens de Queen, à propos de notre passion partagée pour le groupe anglais, mais surtout à propos de l'expérience française de Savigny vécue par Killer Queen.Je crois que ses mots retranscrivent à la perfection la manière de se rapprocher des Killer Queen. J'espère que vous le ressentirez de la même façon.

 

Raffaele, depuis combien de temps aimes tu le groupe Queen?

"Cela fait plus de 30 ans, depuis mon plus jeune âge. C'était le groupe préféré de la bande d'amis que je fréquentais. Depuis lors, nous ne les avons jamais quitté. En 1984 nous avons été les voir à Milan dans le seul concert qu'ils ont donné en Italie à cette époque. J'avais seulement 16 ans et, je me suis pratiquement échappé de la maison pour réaliser ce rêve! Ce fut une journée exaltante. Il y n'avait pas internet et se trouver pour la première fois avec de nombreux autres fans méconnus fut très bonifiant . Ce n'était surement pas la meilleure performance de Queen mais le souvenir d'avoir vu Freddie en action, plus vif que jamais. En 1992, après la mort de Freddie, quelques amis et moi, nous allâmes à Londres pour assister au Freddie Mercury Tribute, que je considère comme le dernier spectacle de Queen en tant que tel. Il m'est souvent arrivé de désapprouver ce qu'il est arrivé après."

En relation avec votre expérience française, comment décrirais-tu la passion des Français pour Queen ?

"Le rapport de Queen avec la France a toujours été important. N'oublions pas que depuis le milieu des années 70 la France a été le théâtre de beaucoup de tournées, toutes de grands succès. Cela explique surement qu'en France après la mort de Freddie, l'obsession soudaine pour Queen ne ce soit pas déchainée, ce qui a été le cas en Italie. Probablement dû au fait que le public français avait déjà un rapport très soudé avec le groupe au fil des années, il a maintenu après la mort de Freddie une certaine contenance. Par contre en Italie jusqu'à la mort de Freddie, les Queen ont connu une certaine réserve."

Quelle est l'orientation musicale de vos prochains concerts?

"La question que l'on se pose toujours est la suivante : " Si aujourd'hui Queen étaient en tournée, quels morceaux joueraient-t-ils ? Il s'agit d'un des plus grands débats à l'intérieur de notre groupe ; car nous formons un cover band nous ne pouvons pas nous exempter du jouer les grands succès. Le problème est que Queen en a vraiment beaucoup ! Quand nous enlevons quelques succès pour mettre en lumière des morceaux moins connus, il y a toujours quelques spectateurs qui nous réprimandent ! En tout cas, pour la France nous avons un programme enthousiasmant avec des succès et surprises!"

Quel souvenir gardes-tu de votre premier concert en France?

"Quand, en mai dernier, nous avons tenu à Savigny sur Orge notre premier concert français, nous avons cordialement été accueillis par les autorités, en particulier par le maire de la ville. En bons italiens que nous sommes, nous n'avons pas perdu de temps, sur la loge nous l'avons remercié en disant quelques phrases , dans un français approximatif , et vu que les élections approchaient, nous avons invité tous les gens présents à voter de nouveau pour ce maire. Cependant nous avons aussi souligné que cette publicité lui aurait coûtée au moins € 100 par votes, ce n'est pas trop cher!' ; elle a répondu: 'Ah, les Italiens!'."

Dans peu de jours, ce sera le vingtième anniversaire de la mort de Freddie Mercury et vous jouerez au Théatre Fémina, à Bordeaux.Mais revenons de 20 ans en arrière, que te rappelles-tu de ces jours tristes?

“Je me rappelle bien que depuis des années, en Italie aussi, il y avait des bruits qui courraient sur l'état de santé de Freddie mais parce que j'étais très jeune et pas suffisamment mur, je n'y avais pas prêté attention. Je m'intéressais seulement à la musique de Queen et attendais avec impatience la sortie d'un prochain album.
Puis le 24 novembre 2011 est arrivé sans crier gare ; je me rappelle très bien qu'il y avait un bref communiqué daté du 23 novembre, dans le quotidien officialisant la maladie de Freddie. Bien que j'ai eue à ce moment là la certitude qu'il était entrain de mourir , après un moment de panique. je me suis dit : "Ok, Freddie est malade, un jour il mourra, mais il a encore du temps devant lui"; je n'avais pas du tout compris la gravité de la situation.
Le jour suivant la nouvelle de la mort de Freddie est tombée. Je ne me rappelle pas bien comment je l'ai appris mais je vais essayer... la nouvelle a été si dure à avaler qu'à travers les ans il s'est formé en moi une sorte de 'brouillard'; je me souviens parfaitement de la sensation horrible de savoir que Freddie était mort.
Après avoir récupéré un peu du choc initial; j'ai écrit une lettre d'un trait sur mon état d'âme à un magazine musical italien connu qui la publia quelque jours après.
Le soir du 25 novembre tout le monde savait; le canal musical italien "Videomusic" changea ses propres plans et rendit hommage à Freddie avec une émission spéciale entièrement dédiée à lui. La légende était déjà née.”


Nous savons que tu étais présent au Freddie Mercury Tribute; est-ce que tu peux raconter cette expérience unique?
«Il s'agit sûrement d'une aventure assez compliquée; les 72.000 billets disponibles se sont vendus en quelques heures après la mise en vente et bien que je sois membre depuis des années du fan club international de Queen à Londres et que je sois prioritaire par rapport à d’autres personnes, je n'ai pas pu par quelque manière que ce soit acheter par leur intermédiaire . Je me suis donc tourné vers un vendeur à la sauvette de billets qui avait mis une annonce sur le "Melody Maker" et j'ai acheté son billet pour la somme faramineuse de 185 livres sterling, une très grosse somme.
Je suis arrivé à Londres le jour avant le concert, et ce vendeur à la sauvette de billets n'était pas à l’endroit où nous devions nous rencontrer! Tout de suite j’ai pensé que je m’étais fait, purement et simplement, avoir.
Je m'étais déjà résigné à l'idée de l'escroquerie quand, à 3 heures du matin, j'ai entendu frapper à la porte de la maison londonienne dans laquelle je logeais; je ne pouvais pas le croire, le revendeur était là avec mon billet tant désiré à la main! Pour un bref instant je me suis senti l'homme le plus heureux du monde!
Je suis arrivé dans cet état d’âme au concert, qui fut vraiment très beau et inoubliable!
Il y avait beaucoup d'Italiens parmi la foule et beaucoup de gens venus de partout dans le monde; c’était magique de partager cette parade d'artistes si hétérogènes, d’horizon différent mais de même qualité , porté son hommage affectueux à Freddie; C’était merveilleux de voir le groupe Metallica en super forme ouvrir le bal, les Guns N' Roses au top, enflammé le stade, avec une version incandescente de TYMD, morceau de début de carrière de Queen, Slash héros du rock tout comme Roger Daltrey et Robert Plant s’essayés au répertoire des Queen et les Queen joué des morceaux des Who, de Led Zeppelin, de Bowie! Quelle nuit!
Nous avons vu Bowie et Lennox fabuleux dans la meilleure version live de Under Pressure; le même Bowie s'agenouillé pour prier devant 72.000 gens, vous laissant muet sans prévenir ; George Michael en bon fan, s'amusé comme un enfant sur Somebody To Love et appellé le public à chanter avec lui; Elizabeth Taylor qui sur un piédestal nous parle du Sida; la divine Liza Minelli qui entonne une version splendide de We Are The Champions... une nuit unique et inimitable. Freddie aurait certainement été très très fier.»

Le DVD de la soirée "Killer Queen live with Orchestra" va bientôt sortir, Ce concert, enregistré le 10 mars dernier dans l’un des plus importants théâtres de Florence a reçu un franc succès. Vous avez déjà eu un accord avec la FNAC de Florence pour distribuer ce DVD. Parle- nous de ce dvd.
“Nous n'étions pas tout à fait sûrs du résultat final quand nous avons décidé d'enregistrer le concert avec Orchestre à l’occasion du vingtième anniversaire d'Innuendo.
La soirée s’est très bien déroulée mais très modestement il semblait que les Killer Queen avaient donné une excellente performance, donc nous étions anxieux de savoir également si la qualité sonore et vidéo de l'enregistrement allait être à la hauteur afin de nous permettre la publication d'un produit de qualité.
Après avoir écouté l'enregistrement sonore et après avoir vu les images, reprises par les différentes caméras de télévision présentes, nous sommes restés impressionnés. Tout était excellent! À ce point, le choix de publier le dvd a été seulement une logique de conséquence.
Maintenant nous sommes prêts enfin à présenter ce dvd qui est le fruit de mois de travail et qui est, à ce jour, notre meilleure production.
Nous sommes heureux de pouvoir avoir un souvenir si vivant de ce concert; c’ est beau de pouvoir partager avec tous ceux qui voudront l'acheter cette sensation unique d'être accompagnés par un merveilleux Orchestre symphonique et la participation si intense du public présent!
Nous avons décidé de diviser le menu en 3 parties: on peut choisir de voir le spectacle en entier, de voir seulement la célébration du vingtième anniversaire d'Innuendo ou, pour la première fois au monde, d’écouter l'album entier live, ou encore la section dans laquelle nous jouons avec l'orchestre les succès récents des Queen. Nous espérons que vous l'aimerez, comme nous l'aimons.”


http://www.nostalgie.fr/nostalgie-regions-423/sud-ouest-456/article/272156-killer-queen-a-bordeaux-.html

 
Italian - ItalyEnglish (United Kingdom)French (Fr)
KILLER QUEEN OFFICIAL YOU TUBE CHANNEL